Extremilsim


[ TUTO ] Recharger & entretenir sa batterie

Partagez

kenpachi
Membre officiel
Membre officiel

Messages : 23
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 33
Localisation : Pouzauges ( 85 )

[ TUTO ] Recharger & entretenir sa batterie

Message par kenpachi le Mar 27 Aoû - 11:04

Beaucoup de joueurs se posent tout un tas de questions sur la meilleure façon d’entretenir et de recharger leurs batteries. Je vais essayer de leur apporter quelques éléments de réponse basés sur les longues recherches que j’ai effectuées sur Internet, dans des documentations techniques et sur ma propre expérience.




En Airsoft nous utilisons essentiellement trois types de batteries : les NiMh, les NiCd et les Lipo. Il faut déterminer quel type de batterie vous possédez pour savoir de quelle manière la recharger. C’est facile : c’est écrit dessus.




Vous devez ensuite connaître le voltage de la batterie (7,4 v / 8,4 v / 9,6 v / 11,1 v etc.) ainsi que sa capacité ( 1100 mah / 1500mah / 2000 mah etc.). Pour les Lipo vous aurez aussi, inscrit sur la pile, le taux de décharge et de charge indiqué sous la forme 10 C, 25 C, 30 C etc. La lettre C est un symbole qui exprime la capacité nominale de la batterie, autrement dit, une batterie de 1600 mah aura une C de 1600 mah, soit 1,6 ampères (1 C = 1,6 A).
Si votre batterie Lipo possède un indice de décharge de 10 C et qu’elle a une capacité nominale de 1500 mah elle pourra délivrer 10 x 1,5 A = 15 A. Dans ce cas, il s’agit d’un taux de décharge faible qui alimentera difficilement les moteurs gourmands.




Quelle batterie utiliser ?




Cela dépend essentiellement du moteur de votre AEG. Avec un moteur d’origine vous aurez les meilleurs résultats en utilisant des batteries NiCd 9,6v qui seront concurrencées de près par les Nimh 9,6v. L’avantage des NiCd est d’avoir un taux de décharge plus important que les Nimh, ce qui veut dire que la réponse à la détente (gâchette) sera plus vive. En revanche, les Nimh sont plus robustes et supportent des cycles de charges plus aléatoires que les NiCd. Choisissez des batteries de bonne marque avec des capacités les plus élevées possibles (mah) pour obtenir la réponse à la détente la plus vive et la durée de jeu la plus importante.




Les batteries Lipo sont à réserver essentiellement aux AEG montées avec des moteurs gourmands de type high speed ou high torque à cause de leur capacité de décharge très élevée (20, 30 et même 35 C !). Elles sont robustes mais demandent l’utilisation d’un chargeur spécial et ne supportent absolument pas les décharges profondes. En revanche, contrairement aux Nimh et aux NiCd, elles tiennent la charge sur de longues durées lorsqu’elles ne sont pas utilisées.




Est-ce qu'il faut recharger sa batterie le soir en rentrant d'une partie ?




On me demande souvent si il faut recharger une pile (quel que soit son type) lorsqu’on rentre de partie. La réponse est NON, si votre AEG tire encore bien en fin de partie et si vous savez que vous allez jouer dans 15 jours / 3 semaines ou moins. Il reste suffisamment de courant dans la batterie pour la conserver en bon état et vous la rechargerez la veille de votre prochaine partie.




Si votre AEG ne tire plus parce que votre batterie est déchargée, la réponse est OUI. Il faut éviter à tout prix que la charge de votre batterie descende en dessous du voltage nominal. Exemple : vous avez une batterie Nimh 8,4 volts, la charge de votre batterie ne doit jamais descendre en dessous de 8,4 volts sous peine de dégâts irréversibles. En pleine charge, une batterie Nimh 8,4 v peut atteindre facilement 10,5 volts. Ce voltage descendra progressivement durant toute la journée de jeu.




Comment bien charger une batterie ?




Voici quelques règles à suivre pour ne pas se tromper. Elles n’ont rien d’absolu et peuvent être adaptées mais elles ont le mérite d’être simples et de préserver vos piles.




Charger une Nimh :
Le réglage du taux de charge sur le chargeur devra être au maximum d’environ 1/3 de la capacité nominale de la batterie (1/3 de C). Exemple : pour une batterie de 1500 mah (1,5 A), le taux de charge devra être réglé à 500 ma soit 0,5 A. Lorsque la batterie commence à chauffer, on peut considérer celle-ci comme chargée.




Charger une NiCd :
Le réglage du taux de charge sur le chargeur devra être au maximum d’environ 1/2 de la capacité nominale de la batterie (1/2 de C) Exemple : pour une batterie de 2000 mah (2 A), le taux de charge devra être réglé à 1000 ma soit 1 A. Lorsque la batterie commence à chauffer, on peut considérer celle-ci comme chargée.




Charger une Lipo :
Le réglage du taux de charge sur le chargeur spécial Lypo pourra être réglé sur 1 fois la capacité nominale de la batterie (1 C) et jusqu’à 2 fois la capacité nominale de la batterie (2C). Exemple : pour une batterie Lypo de 2100 mah (2,1 A), le taux de charge devra être réglé sur 2100 ma soit 2,1 A. On pourra pousser le taux de charge jusqu’à 2 C, soit dans ce cas 4,2 A, bien qu’il soit toujours préférable de charger les batteries le plus lentement possible. Les taux de charge acceptables par les batteries Lipo sont généralement inscrits directement sur les piles. Les batteries Lipo ne chauffent pas lors de la charge.




En règle générale, quel que soit le type de batterie, il est toujours préférable de choisir un taux de charge bas pour préserver la batterie. Les charges rapides doivent être évitées le plus possible.




Faut-il décharger une batterie avant de la charger ?




Non, il n’est pas nécessaire de faire un cycle complet de décharge recharge à chaque utilisation de la batterie, cela n’apporte rien. Ce qui est important est de faire varier l’amplitude de la charge. Une batterie ne doit pas être chargée et déchargée toujours aux mêmes pics inférieurs et supérieurs de voltages sous peine “d’effet mémoire”.
On peut cependant effectuer un cycle complet de décharge recharge de temps en temps, par exemple tous les 6 mois, en prenant certaines précautions. Une batterie, tous types confondus, ne doit jamais être déchargée en dessous du seuil de sa charge nominale. Exemple : une batterie 9,6 v ne doit jamais être déchargée en dessous de 9,6 volts sous peine de dégâts irréversibles.




Quel chargeur employer ?




L'usage d'un chargeur automatique est hautement recommandé. Il en existe à tous les prix, les plus simples valant une trentaine d'euros et les plus complexes plus de 100 €. Les plus perfectionnés offrent l'avantage de pouvoir se paramétrer dans tous les sens et permettent de programmer des cycles de charge décharge automatiques. En revanche ils sont assez compliqués à utiliser et demandent une bonne maîtrise du sujet. J'utilisai personnellement un IMAX B6, un des chargeurs les plus performants du marché, capable de charger tous les types de batterie.
Si on n' a aucun autre moyen, on peut utiliser les chargeurs livrés d'origine avec les répliques pour les batteries Nimh et les NiCd à condition de surveiller la batterie attentivement pendant la charge : une surcharge (détectable à une surchauffe de la batterie) peut être fatale à votre batterie et ces chargeurs ne sont pas équipés d'une coupure automatique. On peut pallier à ce problème en utilisant un programmateur électrique (10 € en quincaillerie) pour limiter le temps de charge. Avec un peu d'habitude c'est efficace et peu coûteux, mais ça ne vaudra jamais un bon chargeur automatique.

Kenpachi

    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 3:58