Extremilsim


Lecture d'une carte topographique

Partagez

padeuch
Membre officiel
Membre officiel

Messages : 144
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 26
Localisation : Capestang (34)

Lecture d'une carte topographique

Message par padeuch le Lun 22 Aoû - 22:19

Lecture d'une carte topographique


Une carte est la représentation symbolique (contrairement à une photo
satellite) d'un territoire géographique, visant à concentrer le maximum
d'informations de toute nature. Il existe bien des types de cartes
spécialisées (marines, routières, géologiques, touristiques, etc.),
mais, pour un usage général, c'est la carte topographique qui donne le
plus d'informations.


L’échelle de la carte
La première chose à faire est de connaitre l’échelle de la carte . Si elle n'est pas écrite sur la carte on peut mesurer la distance entre 2 croix UTM. Il y a exactement 1km-->1 000m sur le terrain entre ces deux points.



Par exemple:

Les cartes au 1/25000
Ce sont les cartes les plus utiles pour suivre un itinéraire et se localiser en randonnées pédestres.
Ces cartes représentent le terrain avec un maximum de détails, sans oublier la représentation du
relief.
1cm = 250 m de distance ↔ 4cm = 1 km

Altimétrie et courbes de niveaux

Les courbes de niveaux, représentées par une fine ligne orange, relient tous les points situés à la
même altitude. La fréquence des courbes donnent une idée du relief.




S'orienter sur la carte

Sur le terrain, avec ou sans boussole, le premier réflexe doit être d’orienter correctement la carte. Il faut donc trouver le nord et positionner la carte en conséquence.

Avec une boussole
Faire coïncider le nord de la carte avec le nord indiqué par la boussole. Pour cela :
*Placez la boussole à plat aligné sur le bord de la carte en la superposant avec le schéma de déclinaison
*Faites pivoter l’ensemble (carte et boussole) jusqu’à ce que l’aiguille Nord de la boussole coïncide avec le Nord magnétique du schéma.
Sans boussole en scrutant l’horizon
En repérant au loin des points remarquables (phare, sommet, village). On positionne la carte de façon à aligner le point de repère représenté sur la carte avec le point de repère réel sur le terrain. Il faut au moins deux points remarquables pour positionner correctement la carte.

Sans boussole en scrutant l’horizon
En repérant au loin des points remarquables (phare, sommet, village). On positionne la carte de façon à aligner le point de repère représenté sur la carte avec le point de repère réel sur le terrain. Il faut au moins deux points remarquables pour positionner correctement la carte.

    La date/heure actuelle est Dim 11 Déc - 5:58