Extremilsim


Review Blaser LRS1 King Arms

Partagez

Sebastos
Membre bureau LRMA
Membre bureau LRMA

Messages : 4441
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 41

Review Blaser LRS1 King Arms

Message par Sebastos le Jeu 20 Oct - 16:00

BLAZER R93 King Arms


Provenance : http://www.heavymetal.eu.com/t243-Review-Blaser-LRS1-King-Arms.htm
Auteur : JoKeR


Prologue : Aparté RS et Réplique airsof

RS :

Les variantes actuelles du blaser sont le LRS2, successeur récent du LRS1 que nous avons entre les mains, une version Tactical 2, et une version Tactical (LRT).
Elle est utilisée principalement par la Police Allemande et Danoise. On notera quelques exemplaires utilisés par la brigade d’intervention de la police Française.


· Calibres : 7.62 (OTAN), .300 (Winchester Magnum), .338 Lapua, et enfin, 6.5x55mm
· Longueur 115 cm
· Longueur du canon interne : 650mm
· Capacité du chargeur : 4 ou 5 selon les versions
· Poids sans lunette ni chargeur : 4.8kg


Airsoft :

Le Blaser est disponible en deux versions fabriquées par King Arms, sous License cybergun: le LRS1, qui est la version Spring, et le LRS2, la version Gaz. Je ne procéderais pas à un comparatif dans cette review, mais on peut noter quelques divergences aisées à remarquer : le LRS2 a un canon rayé tandis que le LRS1 a un canon lisse, le chargeur du LRS2 est à son emplacement RS tandis que celui du LRS1 est plus en avant, pour permettre l’emplacement de la culasse spring, le LRS2 n’a pas de cache flamme, bref, de nombreux détails…


· Calibre : 6mm BB bullets
· Capacité du chargeur : 50 coups (O.o’’’)
· Système de tir : spring action
· Poids sans lunette ni chargeur : 3.06kg
· Longueur : 115 cm
· Taille du canon interne : 49.5 cm
· Matériaux principaux : aluminium, alliage de Zinc, ABS


Commandée sur le site airsofteurs.com, au prix de 259€, je l’ai reçue en une semaine, sous carton.
On a droit à un made in Hong Kong, et non à une autre ***** made in china


I Aspect Externe

A° boite:

oooh! jolii!

King arms nous offre là une très belle boite, toute de rouge et de noir parée, une grande photographie de la réplique s’étend sur la plus grande partie, et à gauche du carton, on peut voir quelques informations utiles comme la longueur, celle du canon, etc. On nous rappelle ensuite que la réplique a été faite sous licences officielles, détenues par Cybergun, et un peu de blabla que je passerais sous silence.
Bon, les informations principales sont là, c’est ici la version LRS1, donc bolt Spring, le chargeur fait 50 coups, ce qui est assez étonnant vu la taille de celui-ci, et le canon interne est d’une taille similaire à notre cher type 96

B° Ouverture!

la réplique est bien maintenue

Je ne peux m’empêcher de contrôler un petit frisson… c’est bien fait, la mousse est découpée pour accueillir parfaitement les diverses pièces de la réplique, vous pouvez remuer la boite, jongler avec, ça ne bougera pas (bon, si, peut-être un peu si vous jonglez avec…) on se croirait chez ares.
La réplique est séparée en trois parties :
Le low receiver, le canon, et le cylindre, qui vient avec une pièce en métal qui se fixera au bout de l’upper pour guider le cylindre.


Avec ceci, nous avons un BB loader avec un adaptateur, pour permettre de recharger le chargeur, deux manuels d’instruction, un de King arms et un de cybergun (on remarque que dans l’un il est question de hop up et dans l’autre de BAX…), nous avons également une clef allen, un jeu de vis, le téton du bipied, le chargeur, et une tige de débourrage.


la réplique est séparée en trois parties


le BB loader


la culasse

C° Appréciation extérieure de la réplique

Bon, jusque-là, tout laisse une très bonne impression, le montage est facile, très bien expliqué par les manuels, et tout s’ajuste sans aucun jeu.


Le blaser a une silhouette féline, avec un canon flottant, bon, ça plaît ou ça plaît pas, perso, j’adore, et c’est un peu ce qui a motivé mon achat, les marquages sont discrets et ajoutent une petite touche RS bien sympathique, grâce à la Licence obtenue par cyber, et on a droit à un made in Hong-Kong ! Pas un nouveau sniper chinois donc !


les marquages

Alors, premier point qui m’a laissé sceptique au départ, c’est le cache flamme, de loin, on pourrait dire qu’il apporte une petite touche d’originalité, mais de près, on tapote dessus, et on s’aperçoit qu’il est fait dans un plastique des plus infâmes… des traces de moulage sont présentes, et un gros 2 en dessous nous agresse gentiment, c’est dommage, mais on peut fort heureusement virer ce cache flamme tout moche, grâce à une petite vis allen en dessous de celui-ci.


le cache flamme plastique

Le look en général est agréable, différents matériaux ont été utilisés, différents plastiques, bref un aspect très loin du cheap dont on peut avoir l’habitude.
Concernant les matériaux utilisés :
· Le canon est en métal, sûrement de l’alu
· La partie sous le canon flottant est faite de deux types de plastique différents : sous le canon, celui-ci est mou et lisse, et sur les faces externes, un ABS plus rugueux donne une impression de solidité.
· La partie centrale est en ABS également, légèrement rugueux, mais un peu plus souple
· La poignée est en ABS, plus lisse, plus souple encore
· L’appui-joue est en ABS, creux (surpriise !)
· La crosse est composée de plusieurs pièces : une pièce en métal soutient le bloc crosse constitué d’une pièce en ABS, de la partie où le pod arrière coulisse, solide, en ABS encore une fois, et enfin, le talon de crosse est fait dans un matériaux étrange, rappelant le caoutchouc, en plus solide, tout en restant mou et agréable au toucher ( c’est bon pour ma petite épaule droite ça !)


Joli n'est-ce pas?


D) Prise en main et ergonomie

Alors là, chapeau King Arms, pas un seul jeu, pas un seul bruit, la poignée est très ergonomique, et la main l’enveloppe parfaitement. Le poids est réparti sur l’avant, sans gêner outre mesure le tir debout, et permettant un tir allongé stable sur le bipied.


On a accès à beaucoup de réglages de ce côté-là, l’appui joue est réglable en hauteur, le talon également, le pod se déplie grâce à une grosse vis que l’on peut changer de côté, selon que l’on soit droitier ou gaucher.



la crosse et ses divers réglages

Petit bémol cependant, pas de rail picanny à l’avant, le petit téton qui permet de fixer un bipied n’est réservé qu’à une gamme bien précise…


II Caractéristiques de Tir


A) A° Eléments organiques

1) Le chargeur


Plastique… c’est la première impression… et c’est dommage, l’aspect est très très cheap, malheureusement.
Point positif si on veut, il dispose d’une grande capacité pour un chargeur de snipe, surtout de cette taille, on nous annonce 50 coups, je ne me suis pas amusé à compter les billes une par une, mais c’est vrai qu’au BB loader, on doit être dans ces eaux-là.


Autre point discutable, la position du chargeur, très en avant, il dépasse entre le pont flottant et la partie inférieure, ce n’est pas plus gênant que ça, mais bon, il faut faire attention.


Le chargeur se retire grâce à un petit bouton à pousser sur le devant, ça vient tout seul, on le charge, on le remet en position, un petit clic caractéristique se fait entendre. On remarque qu’il y a un petit jeu, mais encore une fois, rien de très gênant.


la position du chargeur, on aperçoit le bouton pour l'éjection

2) Le hop up

Le hop up (roulement de tambour) PREND LES CANONS d’AEG ! et oui, merci à king arms de ne pas nous restreindre à des canons spécialement fabriqués pour cette réplique, et fabriqués par leurs soins… bref un upgrade facile de ce côté, c’est déjà ça !


On remarque que le joint hop up est taillé étrangement, n’aillant jamais vu de BAX pour de vrai, je lui laisse le bénéficie du doute… un BAX ou pas ? seul le joint change, et à mon avis, mettre un autre joint ne devrait pas trop entraver la course.


Le réglage du Hop up (on l’appellera comme ça dans le doute) est extrêmement simple, trop peut-être ? on glisse une petite pièce sous le canon, juste devant le chargeur, crantée, elle ne permet cependant pas un réglage très précis, et on a très vite fait de glisser et de bousiller son réglage :S



le réglage du hop up


3) Le trigger
Tout en métal ! La gâchette elle-même est solide, les sears sont également en alu, bref, ça a l’air costaud et ça, c’est un très bon point !
La course est assez courte, pas trop dure, et le point de tir est nettement marqué, c’est un trigger dans l’ensemble agréable, et robuste.


le trigger


4) La culasse
On arrive à la plus grande singularité de la réplique : c’est un straight pull ! une première dans le monde de l’airsoft (à ce que je sache) le mécanisme est le même que sur le RS : pas de verrou, on tire, on ramène, c’est armé.


Donc, je tire la culasse en arrière et là… CRaCK ! elle me reste dans les mains… (OMGGWTF ???? m’esclaffais-je dans l’instant)


Hum… pas de panique, je retourne le cylindre qui m’est resté dans les mains, et je l’aperçoit que le guide ressort est fissuré, et que la fissure laissant s’incliner la base du guide, avait écarté mon sear. Rien de trop trop grave, il suffira de changer la pièce, comme notre très honorable Groquik de sniperland me l’a confirmé, il s’agirait d’un guide ressort de VSR, comme la plupart des pièces de la réplique d’ailleurs.


Bon, je me dis, tant qu’à faire comme je vais racheter la pièce… je fais pivoter le guide sur un endroit encore intact, et je réarme, cette fois sans problème, la culasse est bien graissée, et l’armement se fait de manière souple et rapide, pour un spring bien sûr. On notera par ailleurs que tout se fait assez silencieusement, vis-à-vis du type 96, par exemple.


la fameuse culasse straight pull ^^


5) Le rail

J’installe rapidement ma lunette, il faut noter qu’il s’agit d’un rail picanny standard, mais qu’il n’y a pas de crans sur tout le long, ils sont répartis à des intervalles permettant d’y fixer la plupart des lunettes de visée, mais condamnant sûrement certains modèles à ne devoir se contenter que d’un seul collier de fixation, comme c’était le cas pour le modèle e présentation de cybergun.

B) Le tir !

Ah… je remonte délicatement la culasse, et le petit clic que l’on connaît bien retentit, je la ramène et ma main vient envelopper délicatement la poignée, sacrée sensation, c’est très très stable, on tient très bien l’engin, j’amène la petite cible A4 au centre de mon réticule, 50m, 0.30, réglage du hop up à la moitié de sa course, pas de vent, mon doigt se pose sur la détente après avoir retiré la sécurité…

Petit frisson, le guide ressort va-t-il encore me lâcher ? Le joint étrange va-t-il partir avec la bille ? On nous annonce 1,9 vais-je avoir en échange un 200fps à la 0,20?


Poc !ô Libération ! Lla bille est la seule à sortir du canon, et elle file droit, elle file bien ! elle claque la feuille A4 avec joie ! Ah… soulagement… la puissance est là, la précision aussi… on doit tourner dans les 430 fps à vue d’œil.


Bref, ma lunette était zérotée par miracle, le hop up bien réglé, par chance, et les performances sont très correctes :


· 30m : touche sans aucun problème et groupe aisément dans une feuille A5
· 50m : touche une feuille A4


Je n’ai malheureusement pas untrès grand jardin, et 50m est la distance maximale de tir dont je dispose, mais à vue de nez, les 60-70m semblent tout à fait envisageables pour un torse immobile avec un bon réglage du hop up !



Le hop up, parlons-en, fait très bien son travail, à un tout petit peu plus de la moitié de sa course, il tient sans problème une 0.30, on augmente un peu le hop up, la 0.36 se lève tranquillement, je suis agréablement surpris !


Point négatif cependant, le bruit ! Je ne peux pas me fier à mes tests, étant donné qu’une résonnance insupportable venait de mon guide ressort défectueux, mais le tir m’a l’air plus bruyant que mon type 96… bref, je reviendrais sur ce point lorsque j’aurais reçu mon nouveau guide ressort.


III Eléments internes


Bon c’est humain, vous recevez une nouvelle réplique, première chose à faire, l’éventrer !!!!!! L’upper et le lower receiver se démontent très facilement, deux vis allen plus loin et le tour est joué !
Pour retirer le hop up, il suffit d’enlever une toute petite vis allen juste devant celui-ci, hop ! et le canon et le hop up viennent tout seuls hors du canon.


Ce qui saute à l’œil : c’est une chambre de hop up métal ! Il est solide et bien foutu, le mécanisme de réglage ne laisse pas voir de failles, si ce n’est peut-être, trop peu de précision pour le réglage…


Très important, et je l’ai déjà dit, mais comme tous ceux qui attendaient la review de cette réplique devaient se poser la question avec angoisse : le hop up est compatible avec les canons d’AEG !! Comme c’est King Arms, et qu’ils produisent surtout des pièces d’AEG, on aurait pu s’y attendre, me direz-vous ? Et bien personnellement, j’avais quand même un petit doute, et me voilà soulagé.


le bloc hop up



Le trigger, maintenant, se démonte très facilement, les pièces cruciales sont en métal, le tout est solide et bien ajusté, bref, prometteur.


Le cylindre : rhalalala… tout se gâte… le cylindre en soit n’est pas un problème, il se démonte facilement également, il est de bonne facture, le piston est correct, la tête de piston également, tout est bien graissé, mais le problème vient de ce fameux guide ressort… tout simplement cassé ! Explosé même… il est fait dans un plastique fragile, et était déjà mal ajusté, c’est LA pièce à changer de toute urgence avec cette réplique !


(Vous n’aurez pour le moment pas de photo d’éclatés du cylindre ou du trigger : le trigger disposait d’un petit ressort très fuyard que j’ai préféré remettre sur le champ, et tout remonter sans avoir pensé à prendre de photos. Quant au cylindre, je l’avais démonté avant le tir, et donc avant la casse, pour identifier les pièces, mais n’avait alors pas pris de photos, allez savoir pourquoi… et maintenant que le spring guide est cassé, je préfère le démonter une fois que j’aurais reçu la pièce de rechange)


le guide ressort a complètement explosé...



CONCLUSION :


Cette réplique est de très bonne facture, on est bien loin du cheap chinois à deux balles, mais malheureusement, des points noirs viennent entacher le verdict, et donnent une impression de bâclé, bien qu’il soit facile d’y remédier, c’est la petite touche cyber… on retiendra :


Pro :
· Très belle boite, autant l’extérieur que l’extérieur
· Bel aspect externe (une seule trace de moulage sous la poignée, matériaux divers et de bonne facture)
· Mécanisme straight pull inédit en airsoft
· Précision d’origine
· Puissance d’origine (autour de 430 fps, chrony la semaine prochaine)
· Ergonomie (ajustable en plus)
· Très bonne qualité de certaines pièces internes pour une réplique de ce prix (hop up et trigger notamment)
· Silencieux à l’armement
· Le pod arrière
· La facilité d’upgrade (compatible VSR et canons d’AEG)
· Le prix !!!!



Inter :
· Look hors du commun, ça plait ou ça plait pas
· Réglage très facile du hop up mais pas assez précis pour certains
· Le rail qui n’acceptera pas tous les types de lunettes
· Les 50 BB’s dans le chargeur

Cons :
· Le chargeur plastique
· Le cache flamme plastique (amovible)
· Le guide ressort plastique cassé du premier coup
· Assez bruyant au tir (avec le guide ressort cassé, hein…)
· Pas compatible avec tous les bipieds
· Out of stock, j’ai pris le dernier du site ;p

Bref, j’ai commandé quelques pièces pour cette réplique, et je vous referais un topo après réception !
· Prometheus 6.01, 495mm

Mise à jour le 06/11/2011:

alors alors, des nouvelles toutes fraîches:
je suis passé aujourd'hui à Spec Ops, et ils ont été adorables, vraiment, je leur ai acheté un guide cylindre AAC pour VSR10 (22€) et ils ont proposé de me le monter.
verdict, le cylindre s'avère très difficile à démonter, et ils y ont vraiment passé du temps, mais le résultat est là: tout marche parfaitement bien à présent! et le sboïng a disparu avec le nouveau guide.

Donc un très bon point pour Spec Ops à poissy qui méritent qu'on leur fasse de la pub (ils ne m'ont même pas fait payer la main d'oeuvre!) et un bon point pour le Blaser, car il est effectivement compatible VSR concernant le cylindre.


Dernière édition par Marsouin le Ven 21 Oct - 7:05, édité 3 fois


*****


Sors tes mains de tes fouilles, si tes couilles explosent, tu vas finir manchot.
S'il y a un doute ... il n'y a pas de doute.

Invité
Invité

Re: Review Blaser LRS1 King Arms

Message par Invité le Jeu 20 Oct - 16:07

Belle review, mais cela est vraiment pas mon type de réplique Very Happy

chodevant
Membre officiel
Membre officiel

Messages : 124
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : quelque part dans le maquis...

Re: Review Blaser LRS1 King Arms

Message par chodevant le Jeu 20 Oct - 21:13

ca tombe bien je me gardai cette replique "sous le coude" pour un prochain achat

par contre aurais tu une idée du diametre interne du canon? a vu de nez comme ca en te lisant on dirai du 6.04...

a voir egalement si le chargeur est compatible avec celui d'un vsr (si c'etait le cas ce serai tip-top)

autrement une tres bonne review!! a mettre chez les collegues Wink (SL et SA )


*****

Signature non conforme. Merci de respecter la charte.

Sebastos
Membre bureau LRMA
Membre bureau LRMA

Messages : 4441
Date d'inscription : 16/04/2011
Age : 41

Re: Review Blaser LRS1 King Arms

Message par Sebastos le Ven 21 Oct - 7:04

Cette review n'est pas de moi, comme préciser au début.
Mais tu peux contacter JoKeR pour avoir toutes les informations que tu désire.
(au passage, j'ai son autorisation pour afficher cette review sur eXtremilsim)


*****


Sors tes mains de tes fouilles, si tes couilles explosent, tu vas finir manchot.
S'il y a un doute ... il n'y a pas de doute.

Contenu sponsorisé

Re: Review Blaser LRS1 King Arms

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:01


    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 22:01